Connaissez-vous le cuir de fruit, ou « fruit leather » chez nos amis Anglo-saxons qui consomment volontiers cette gourmandise saine ?

C’est une recette qui peut se préparer soit avec de la compote de pomme soit de la banane comme base. Elle se prête particulièrement bien à une démarche zéro déchet, puisqu’on peut sans souci y mettre des fruits un peu flétris et plus très appétissants mais toujours bons à manger.

Voici ma recette testée pour l’instant avec les fruits suivants : abricot et banane. Apprenez de mes erreurs !

La recette pour un cuir de fruit réussi

La base pour un cuir de fruit est toujours la même : compote de pomme pour ajouter un côté plus sucré et flexible à la pâte, ou banane pour un effet plus onctueux.

Voici les ingrédients qu’il vous faut pour une plaque de four standard :

  • 400g du fruit de votre choix (attention à bien le peler et à enlever les pépins s’ils sont un peu trop gros ou nombreux)
  • 150g de banane bien mûre ou 100g de compote de pomme. La recette d’origine précisait 200g de banane mais je trouve que ça masque le goût du fruit que l’on ajoute, du coup j’ai diminué mes doses pour les tests suivants.
  • 1 cuillère à soupe de sirop d’agave (optionnel)
  • Pour certains fruits assez liquides, vous pouvez ajouter une cuillère à café de purée ou poudre d’amandes, ou encore de poudre de coco, pour épaissir le mélange et l’aider à sécher plus vite.

Mixez au blender ou avec un mixeur à soupe pour obtenir une pâte assez liquide et qui s’étale facilement sur une plaque de cuisson propre ou un papier de cuisson réutilisable.

Etalez la pâte de manière homogène, c’est important pour le séchage ! Dans l’idéal, elle doit faire entre 0,5 et 1cm d’épaisseur mais je trouve que plus elle est fine meilleur c’est et plus ça se conserve longtemps.

Enfournez à 50 degrés pendant 7-8h, toute une nuit pendant que vous faites de beaux rêves en attendant de goûter votre premier cuir de fruit.

Le cuir de fruit est prêt quand vous pouvez le décoller facilement de la plaque et qu’en mettant le doigt dessus, il ne s’enfonce pas ou quasiment pas.

Vous n’avez plus qu’à le démouler et le couper en longues tranches fines ou à le modeler en roulé comme j’ai fait et à le servir en toute occasion.

Il se conserve jusqu’à un mois à l’extérieur, 3 mois au frigo (mais cela le ramollit également, je trouve ça moins bon) et jusqu’à un an au frigo.

Qui a déjà goûté ici et quel serait le fruit que vous feriez en premier ?

2 Commentaires

  • Caroline
    Publié 30 July 2019 7 h 39 min 0Likes

    C’est une des recettes que je voulais tester lorsque j’ai acheté mon déshydrater. Et puis je me rends compte que le temps a filé. Je ne me suis pas lancée car je ne voyais pas trop comment j’allais consommer ce cuir de fruit.
    Maintenant j’ai des idées,
    Merci Aurélie !

    • Ivan Bel
      Publié 6 August 2019 17 h 49 min 0Likes

      Avec plaisir Caro 😉

Laisser une réponse

eighteen − = 10

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
Minimum 4 characters