J’ai emmené les enfants voir l’arboretum de Tervuren sur les conseils d’une amie. J’aime bien parce que chaque fois que nous allons en forêt maintenant, les enfants me taquinent en me disant que je traîne plus qu’eux et que je les ralentis à force d’observer la flore.

L’arboretum est situé juste à la sortie de Bruxelles, avant Tervuren. Il est organisé par zones géographiques, avec des arbres de différents continents. Nous n’y sommes pas allé avec en tête d’explorer les différentes éco-régions pour reprendre le terme du WWF, mais pour nous balader. C’est très chouette de passer d’une éco-région à l’autre, les coupures sont assez nettes et les différents groupes d’arbres séparés par des clairières. Le contraste entre les groupes de conifères et les feuillus est vraiment saisissant !

Et entre les séquoias géants et sempervirens, les sapins Douglas et les désespoirs du singe (pins du Chili), j’en ai profité pour observer les fleurs sauvages et en découvrir de nouvelles : le lamier jaune, le géranium herbe-à-robert, la véronique de Perse et une jolie petite fleur blanche à rainures voilettes que je n’ai pas encore identifiée.

 

Laisser une réponse

70 − = sixty one

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
Minimum 4 characters