Les beaux jours arrivent et on va commencer à découvrir ses gambettes, ses avant-bras et ses épaules.

Pour bien nourrir votre peau ce printemps et cet été, pourquoi ne pas faire une huile de jour infusée aux fleurs ? En plus du choix de votre huile que vous pourrez adapter à votre peau (je vous explique tout dans cet article), cette huile sent divinement bon et ne contient pas d’huiles essentielles.

Vous pourrez donc aussi l’utiliser sur des enfants, des femmes enceintes, des personnes âgées et des personnes à la peau sensible. Voici la recette toute simple de mon huile de jour infusée aux fleurs.

Recette de l’huile infusée aux fleurs

Pour 250ml d’huile au final, il vous faut :

  • 250ml de l’huile de votre choix (moi j’ai pris noyau d’abricot pour peaux normales et qui sent très bon naturellement)
  • 3 fleurs de magnolia (ici Magnolia grandiflora)
  • 2 cuillères à soupe de fleurs séchées de lavande
  • 2 cuillères à soupe de fleurs séchées de rose
  • 4-5 gouttes de vitamine E (conservateur et nourrissant pour la peau)

Dans un bocal qui ferme hermétiquement, ajoutez les fleurs séchées. Découpez finement les pétales de magnolia, puis ajoutez les dans le bocal. Couvrez le mélange d’huile et mélangez bien.

Ajoutez la vitamine E et c’est prêt pour être stocké pendant 1 mois minimum dans l’obscurité à température ambiante.

Au bout d’un mois, filtrez le mélange avec une gaze et récupérez l’huile. Mettez la dans un récipient opaque de préférence pour la préserver, et utilisez-là comme huile pour le corps à votre guise. L’huile ainsi protégée se garde plusieurs mois (le temps exact de conservation dépend de l’huile que vous avez utilisée).

Elle fera également un joli soin à offrir. Sa fragrance est féminine et douce, sans être trop envahissante.

Petit point sur l’usage de fleurs séchées ou fraîches dans les macérâts

Dans cette recette j’utilise un mélange de fleurs séchées et fraîches. D’habitude c’est soit l’un soit l’autre et de préférence les fleurs séchées car comme elles ne contiennent plus d’eau, aucun risque de moisissure pendant la macération.

Mais la fleur de magnolia perd de son odeur sèche, du coup je l’ai ajoutée fraîche et j’ai bien ajouté de la vitamine E comme conservateur pour éviter tout risque de moisissure.

Voilà, vous savez tout !

Laisser une réponse

63 − fifty four =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
Minimum 4 characters