Avril c’est la saison des lilas et des glycines et ça tombe bien, ce sont deux fleurs que l’on peut cuisiner, surtout la glycine qui est presqu’aussi délicieuse que la fleur d’acacia.

Eh oui, toutes ces fleurs sont comestibles ! Même les fleurs de glycine, dont pourtant les graines et les gousses sont toxiques, sont parfaitement comestibles et ont un goût croquant et parfumé. Les fleurs de lilas sont plus discrètes et légèrement amères, mais leur odeur est divine.

J’ai déjà partagé avec vous ma recette de clafoutis aux fleurs, alors voici trois autres recettes gourmandes pour varier le plaisir de cuisiner les fleurs. Dans l’idéal vous les consommerez crues car c’est là qu’elles exhalent leur doux parfum, mais certaines recettes permettent de les consommer cuites sans trop perdre de leurs propriétés.

Tiramisu aux fleurs de glycine et de lilas infusé à l’hydromel

Ce dessert spectaculaire ravira vos papilles car le goût des fleurs s’y dévoile pleinement puisqu’il n’est pas besoin de cuire le tiramisu, et je les ai réhaussé en faisant infuser les biscuits dans de l’hydromel breton, ou chouchen. Cela donne à cette recette un petit côté féerique, vous ne trouvez pas ?

Ingrédients pour 4 ramequins de tiramisu

  • 250g de mascarpone
  • 3 oeufs
  • 100g de sucre de canne ou 70g de miel
  • 16 petits sablés ou galettes au beurre
  • 8 cuillères à café de chouchen
  • 3 grappes de glycine fraîche (de préférence la mauve, Wisteria sinensis, plus charnue)
  • 1 grappe de lilas (mauve ou blanc, peu importe).

Pas à pas

Mélangez le sucre (ou le miel) et les jaunes d’oeuf et blanchissez un peu le mélange. Ajoutez le mascarpone, battez pour obtenir une consistance homogène, puis réservez.

Ajoutez une pincée de sel aux blancs d’oeufs puis montez-les en neige et incorporez ensuite délicatement la neige dans le mascarpone.

Dans chaque ramequin procédez comme suit :

  • un fond de sablé avec 1 cuillère à café de chouchen
  • quelques fleurs de glycine et de lilas pour faire une couche
  • puis une bonne couche de mascarpone
  • recommencez l’opération avec les trois couches
  • terminez par saupoudrer le mascarpone de chocolat en poudre amer
  • et enfin, ajoutez quelques fleurs en déco.

Mettez au frigo et attendez le lendemain pour servir. Le frigo maintient les fleurs en forme, mais bien sûr elles perdent un peu de leur saveur.

Vous m’en direz des nouvelles !

Yaourt frais au miel et aux fleurs de glycine ou de lilas

Rien de tel qu’un petit yaourt avec une cuillère de miel de lavande ou autre et une bonne poignée de fleurs de glycine ou de lilas pour voir la vie en mauve !

Cette recette est si simple qu’il n’y a pas de pas à pas et c’est aussi le meilleur moyen de faire découvrir les fleurs à vos enfants ou aux membres de votre famille un peu dubitatif 🙂

Beignets de fleurs de glycine

Recette classique dans le Sud-est de la France où l’on consomme les fleurs de glycine essentiellement sous cette forme. Voici une recette où j’ai un peu adapté la pâte à ma façon, en y ajoutant de l’hydrolat de verveine citronnée.

C’est un régal !

Ingrédients pour une douzaine de beignets

  • 5 belles grappes de glycine fraîche
  • 150g de farine (moi j’ai mis 100g de petit épeautre et 50g de farine de châtaigne, du coup ça donne une pâte un peu plus épaisse)
  • 1 oeuf
  • 4 cuillères à soupe de sucre de canne
  • 1 sachet de levure
  • 8 cuillères à soupe de lait de riz ou d’amande
  • 8 cuillères à soupe d’hydrolat de verveine (doublez le lait si vous n’en avez pas
  • 1 cuillère à soupe d’huile (coco pour moi)

Pour la friture, de l’huile de votre choix et un peu de sucre glace pour décorer

Pas à pas

Mélangez la farine, le sucre, le sachet de levure et l’oeuf, puis délayez avec le lait et l’hydrolat jusqu’à obtenir une pâte à crêpe un peu dense. Ajoutez l’huile et battez bien encore pour que la texture soit fluide et souple.

Ajoutez délicatement les fleurs de glycine sans la tige et mélangez bien. Réservez et gardez de côté quelques fleurs pour la déco.

Faites chauffer un fond d’huile dans votre poêle puis faites frire les beignets (une cuillère à soupe de pâte par beignet environ). Retournez les beignets quand c’est bien cuit et tamponnez-les avec un essuie-tout pour absorber le trop-plein d’huile.

Saupoudrez de sucre glace et servez avec quelques fleurs de glycine que vous aurez mises de côté. C’est prêt !

Laisser une réponse

forty nine − = forty seven

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
Minimum 4 characters