Si vous me suivez sur Instagram vous connaissez mon amour modéré des arbres et notamment les arbres sacrés dans les civilisations anciennes et chez les peuples premiers.

Vous ne serez donc pas étonné d’apprendre que j’ai adoré ce livre : Les bienfaits des arbres, de Christophe de Hody, le fondateur de Le chemin de la nature.

Publié chez Hachette, ce beau livre qui pèse son poids fait le point sur 20 arbres très courants en Europe – on les trouve tous en France. Voici en quelques phrases les plus et les moins de ce livre.

Un livre pour aller plus loin dans votre découverte des arbres

Si vous pensez déjà connaître les arbres, ce livre est fait pour vous. Très savant, le livre s’intéresse à des sujets peu abordés par les flores et les livres sur les arbres. Je pense surtout aux propriétés culinaires des parties d’arbres, et notamment des arbres qui ne sont pas dits « fruitiers ».

Egalement d’intérêt, la rubrique intitulée « Arbres remarquables » qui permet de voyager et de découvrir des spécimens d’arbres incroyables. Dommage que les illustrations de ces pages là ne mettent pas en scène ces arbres hors normes.

Le reste du livre est très complet, et en plus des recettes à cuisiner proposées dans le livre vous pourrez également préparer vos propres remèdes médicinaux à base d’arbres grâce à des techniques d’herboristerie présentés succinctement en fin de livre.

Enfin, les photos de Corinne Jamet, de toute beauté, accompagneront agréablement votre lecture. Précise tout en étant poétique, elles invitent à la contemplation et à s’arrêter pour profiter de la vue et de la sagesse des arbres.

Un livre pour le salon, pas pour le sac à dos

Ce livre est très bien documenté et illustré, mais il pèse son poids. N’attendez donc pas de lui une flore que vous pourriez emmener avec vous en promenade pour vous aider à identifier les arbres.

Le seul autre reproche que je lui ferai c’est que les photos des arbres ne sont pas systématiques comme l’on pourrait s’y attendre avec une flore : pour certains vous aurez des photos de feuilles, d’écorce et de bourgeons, mais pour d’autres la photo du bourgeon manquera, ou vous aurez une photo de silhouette de l’arbre plutôt que le détail visuel qui différencie les chatons mâles des chatons femelles.

Mais tout comme une flore, ce n’est pas un livre qui doit se lire d’une traite, n’hésitez pas à venir le feuilleter quand l’envie vous en prend.

Conclusion : ce livre fera un excellent ouvrage de référence pour les amoureux des arbres et ceux qui veulent explorer les nombreux bienfaits culinaires et médicinaux de nos vénérables cousins lointains.

Ce sera également un superbe cadeau pour faire découvrir les arbres de chez nous à quelqu’un de proche.

D’autres bons livre sur les arbres ?

2 Commentaires

  • Caroline
    Publié 21 August 2019 22 h 29 min 0Likes

    Bonjour
    et Merci pour ce partage d’avis. En attendant de potentiellement lire cet ouvrage, j’ose une p’tite question… Y a t-il une saisonnalité pour cuisiner de l’arbre? Toutes les parties s’utilisent-elles? (écorce, sève, feuille, bourgeon, …)
    Merci d’avance
    @u plaisir
    Caroline

    • Aurelie Valtat
      Publié 24 August 2019 9 h 30 min 0Likes

      Bonjour Caroline, à ta deuxième question tout dépend de l’arbre. Chez certains tout se consomme comme chez le tilleul, chez d’autres seuls les jeunes pousses ou le fruit, pas de réponse unique donc.

      Pour la saisonalité, cela dépend de la partie de l’arbre que tu veux utiliser : jeunes pousses et feuilles généralement au printemps, écorce à la fin de l’automne ou en hiver, pour ne pas fatiguer l’arbre, fleurs et fruits quand ils apparaissent. Voilà, j’espère t’avoir donné quelques pistes pour partir à la découverte culinaire des arbres !

Laisser une réponse

5 + five =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
Minimum 4 characters