Si vous avez déjà testé ma recette de lait d’amande maison et comment utilisez les déchets de celui-ci, vous savez que les laits végétaux ne sont pas difficiles à faire, qu’ils évitent des emballages inutiles et qu’ils sont zéro déchet, puisqu’on peut utiliser la pulpe récente dans différentes préparations culinaires.

Mais tout le monde n’a pas de mixeur assez puissant pour réduire finement le mélange d’eau et d’amandes ou autres oléagineux avec lesquels vous voulez faire du lait végétal – noisettes et cajou ont également la cote.

C’est pourquoi je me suis lancée dans des recettes de laits végétaux qui ne demandent pas de matériel particulier. Et j’ai également testé plusieurs versions, et fait goûter aux gourmands dans la maison les préparations afin d’avoir un avis éclairé.

Dans cet article je vous présente les laits de riz et dans un article suivant les laits d’avoine. Sachez que certains de ces laits végétaux peuvent également être préparés comme des crèmes végétales pour remplacer la crème fraîche. Je vous en reparle bientôt avec des recettes à tester chez soi.

Pourquoi passer aux laits végétaux maison ?

Dans notre famille cela fait longtemps que nous ne buvons plus de lait de vache car notre fils est asthmatique et très vite nous avons constaté sur lui les bienfaits d’une alimentation sans lait (et crème de vache). Pour autant les enfants aiment bien consommer du lait dans leurs céréales ou pour se préparer un chocolat chaud… 

Les laits de brebis et de chèvre ayant été considérés comme trop forts en goût, les laits végétaux se sont imposés. Leurs bienfaits dépendent avant tout de la qualité des ingrédients et du traitement que subissent les laits. Même les laits végétaux bio dans le commerce ne sont pas exempts d’additifs, et la plupart sont beaucoup trop sucrés. Sans compter les déchets qu’ils occasionnent puisque l’on ne peut pas ou difficilement les trouver en bouteille en verre ou en vrac dans le commerce.

L’avantage des laits végétaux maison est multiple et même s’il m’a fallu un moment pour m’y mettre sérieusement, c’était par ignorance plus que par paresse : 

  • leur coût : un lait de riz maison coûte jusqu’à 10 fois moins cher qu’un lait de riz bio du commerce
  • leur facilité de fabrication : selon la variante que vous préférerez, la fabrication est toujours très facile, mais elle peut passer de 5 min de préparation à 15 min (sans compter le temps de trempage du riz).
  • leurs bienfaits alimentaires : si les ingrédients sont crus, les laits végétaux apportent toutes leurs vitamines et leurs sels minéraux à votre préparation ; un peu moins lorsqu’ils sont cuits. 
  • leur absence de déchets : les ingrédients avec lesquels on fait du lait végétal se trouvent tous en vrac, et les bouteilles en verre dans lesquelles vous les conserverez se réutilisent à l’infini. Fini les déchets donc !

J’espère vous avoir convaincu.e 🙂 Maintenant allons découvrir mes deux recettes préférées de lait de riz, l’une avec du lait cuit, l’autre avec du lait cru.

Recette du lait de riz cuit fait maison

Instinctivement c’est cette recette vers laquelle je me suis tournée en premier car je me suis dit que l’amidon qui se dégage pendant la cuisson donnera un lait plus rond et gras. Le lait de riz ne contient pas de gluten

Pour faire du lait de riz, j’utilise 3 ustensiles principaux : une casserole, un mixeur plongeur à soupe, un chinois (ou une passoire très fine). Vous pouvez aussi investir dans un sac à lait végétal mais ce n’est pas une obligation et le chinois est beaucoup plus facile à laver. 

Les ingrédients pour 1 L de lait de riz sont : 

  • 40g de riz (peu importe le riz, moi j’utilise du semi-complet long ou du complet long, mais le riz blanc ou le riz à risotto marchent très bien aussi)
  • 1,3 litres d’eau de votre choix
  • 1 cuillère à soupe de miel ou de sirop d’agave (optionnel)
  • 1 cuillère à soupe de purée d’amandes (optionnel)

Je fais tremper les grains de riz (40g = 3 cuillères à soupe) dans un fond d’eau dans ma casserole pendant quelques heures (en général une nuit) et je jette ensuite cette eau pour bien nettoyer les grains. Ce n’est pas obligatoire mais ça adoucit le goût du lait.

J’enlève l’eau de trempage et je rajoute mon eau finale. Je porte à ébullition pendant 10min avec le riz dedans (pas besoin de le mettre seulement quand ça bout) puis je mixe le tout.

Je filtre la préparation à l’aide d’un chinois en forme d’entonnoir. Le reste de la préparation – l’okara – fera un bon épaississant pour la soupe ou vous pourrez le donner aux poules si vous en avez (elles adorent ça).

Ajoutez si vous désirez relever un peu le goût de votre lait une cuillère de miel ou de sirop d’agave, et si vous voulez épaissir un peu le mélange je vous conseille une cuillère de purée d’amandes ou d’un autre oléagineux que vous aimez (cajou marche bien aussi).

Secouez dans la bouteille, étiquetez-là et conservez-là au frigo pendant 1-2 semaines. Je congèle aussi le lait de riz quand j’en fais plusieurs litres d’un coup, ça n’enlève rien au goût. A l’usage la pulpe retombe au fond de la bouteille, ce n’est pas un souci, pensez juste à secouer la bouteille avant chaque usage.

Le goût du lait végétal au riz cuit est plus rond et crémeux que celui du lait végétal au lait cru, mais il a moins le goût de riz, il est moins « frais » je trouve. Vous pouvez bien sûr lui ajouter de la cannelle, de la vanille ou tout autre épice pour le relever, selon vos goûts. 

Recette du lait de riz cru fait maison

Ce qui est bien c’est que cette recette est quasiment identique, sauf que l’on ne va pas faire cuire le riz et qu’on va l’utiliser cru (après trempage dans l’idéal une nuit entière). Ce n’est donc pas un lait végétal minute contrairement au lait d’avoine par exemple, mais c’est un lait qui se conserve aussi plus longtemps que ce dernier.

Les ingrédients pour 1 L de lait de riz sont : 

  • 40g de riz (peu importe le riz)
  • 1,3 litres d’eau de votre choix
  • 1 cuillère à soupe de miel ou de sirop d’agave (optionnel)
  • 1 cuillère à soupe de purée d’amandes (optionnel)

Procédez comme pour le lait de riz cuit, mais après avoir rincé vos grains de riz, procédez directement au mixage sans les cuire. Il vous faudra mixer plus longtemps pour bien réduire les grains en poudre.

Secouez le mélange, puis filtrez-le à l’aide d’un chinois et mettez-le en bouteille. Ajoutez si vous le désirez du miel ou du sirop d’agave, et de la purée d’amandes ou autre oléagineux.

C’est fini ! Le lait de riz cru a un vrai goût de riz frais, mais il est moins gras que le premier. Mon fils qui en est le plus gros consommateur me dit que la recette idéale aurait le goût du lait de riz cru avec la texture du lait de riz cuit. Si vous êtes perfectionniste, rien ne vous empêche de faire 1L de chaque et de les mélanger.

laits de riz

A vous de découvrir la texture et le goût idéaux pour vos papilles : vous pouvez ajouter du riz si ce n’est pas assez épais par exemple, nous nous aimons nos laits assez légers. 

Faites-vous déjà vos laits végétaux et si oui, lesquels ? 

Laisser une réponse

eighty two − seventy eight =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
Minimum 4 characters