Les beignets de fleurs d’acacia, une fois que vous avez goûté, difficile d’apprécier le moindre autre dessert aux fleurs tellement c’est bon ! Bon, il y a quand même mon tiramisu de glycine et lilas qui peut tenir la comparaison, mais guère plus 🙂

Voici donc ma recette, qui existe en deux versions : une version classique et une version tempura (cette dernière avec une pâte à beignets beaucoup plus légère et discrète). Perso je préfère la deuxième car on sent mieux le goût des fleurs mais d’autres préfèrent la première car elle est plus nourrissante ! A vous de tester et de vous faire une idée.

Comment reconnaître les fleurs d’acacia dans la nature ?

Feuille et fleur de cytise, à ne pas confondre avec le robinier, car ses fleurs sont toxiques

Question non seulement pertinente mais importante car le robinier (Robinia pseudoacacia), faussement appelé acacia, a un cousin toxique qui lui ressemble beaucoup et qu’il serait dommage – et dangereux – de cuisiner : c’est le cytise.

D’ailleurs, à part les fleurs, il n’est pas conseillé de consommer toute autre partie du robinier et c’est même un arbre potentiellement mortel pour les chevaux.

Le robinier, qui nous vient d’Amérique et peut se révéler parfois envahissant, est assez reconnaissable à ses feuilles et ses fleurs :

Feuilles de robinier
  • Les feuilles sont composées, pennées, jusqu’à 30 cm de long, vert soutenu, bleuté au revers
  • Les fleurs sont blanches en général (parfois rose), en longues grappes pendantes, très odorantes et appréciées des abeilles. Le cytise lui a des fleurs jaunes et des feuilles très différentes.

Recette classique des beignets d’acacia

Une fois identifié, cueillez 2 grappes de fleurs d’acacia par personne, et pour 4 personnes, utilisez les proportions suivantes :

  • 9 grappes de fleurs d’acacia (vérifiez qu’il n’y ait pas d’insectes dedans)
  • 125g de farine de votre choix
  • 15cl d’eau
  • 1 jaune d’oeuf
  • 1 cuillère à soupe de sucre roux
  • 1 pincée de sel
  • de l’huile de friture
  • du sucre glace pour la garniture.

Mélangez le jaune d’oeuf, le sucre et l’eau et battez jusqu’à émulsion. Ajoutez petit à petit la farine tamisée pour éviter tous grumeaux, puis trempez les fleurs d’acacia en les tenant par la tige dans la pâte à beignet.

Faites chauffer l’huile de friture et quand c’est très chaud, mettez les beignets dedans sans qu’ils se touchent, faites dorer quelques minutes de chaque côté, puis réservez (et prenez un peu de papier pour absorber s’il y a beaucoup d’huile).

Servez encore tiède saupoudré de sucre glace et décoré de quelques fleurs d’acacia que vous aurez prélevées d’une grappe supplémentaire. N’oubliez pas que la tige ne se mange pas, elle a moins bon goût que le reste. Bon appétit !

Recette des tempuras aromatiques de fleurs d’acacia

Voici ma recette préférée puisqu’il y a un ingrédient secret : l’hydrolat de verveine citronnée, que vous pouvez remplacer par de l’hydrolat de rose ou de fleur d’oranger en fonction de vos goûts.

Il faut les mêmes ingrédients, sauf que vous allez remplacer 10cl d’eau par la même quantité d’hydrolat, et qu’en plus vous allez battre le blanc de l’oeuf en neige et l’incorporer à votre pâte à beignet à la fin.

Ne faites pas comme moi (sur les photos on voit que les beignets sont un peu aplatis) et soyez généreux avec l’huile de friture si vous voulez conserver la belle forme de grappe des fleurs.

Voilà vous n’avez plus qu’à attendre que les acacias fleurissent et à m’en dire des nouvelles !

Laisser une réponse

fifty three + = 57

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
Minimum 4 characters