Connaissez-vous les micro-pousses ?

Pour notre interview d’octobre, je suis descendue dans les caves des entreprises Eclo et Le champignon de Bruxelles pour y rencontrer Quentin Declerck et découvrir comment on fait pour faire pousser des plantes sans la lumière du soleil mais avec de nombreux bienfaits pour notre santé !

Quentin a créé Eclo il y a moins d’un an et il gère également la communication du champignon de Bruxelles, deux entreprises basées dans les caves sous les abattoirs de Bruxelles.

Ecoutez-le répondre aux désormais classiques questions de notre interview « Passion Plantes », et essayez de deviner quelle est sa plante préférée par exemple :-).

Pourquoi consommer des micropousses ?

Les micropousses sont des graines germées de légumes ou d’herbes aromatiques dont on ne consomme pas la graine, mais seulement la tige et les pousses. Elles ont de nombreuses vertus nutritives et contiennent 4 à 40 fois plus de nutriments que la plante adulte.

Les micropousses grandissent à la lumière artificielle dans un environnement contrôlé dans les caves des abattoirs qui en tout couvrent 4000m2 de surface (les deux entreprises n’en utilisent qu’une partie).

A l’heure actuelle l’entreprise d’agriculture urbaine commercialise 14 micropousses : radis, chou rouge, basilic pourpre, amaranthe, capucine, shiso et autre, mais des tests sont toujours en cours pour proposer de nouvelles micropousses. La production est pour l’instant à destination des grands chefs et d’établissements de restauration, mais l’intérêt du public est grandissant.

Des caves pleines de champignons

Trois variétés de champignons japonais, dont le shiitake et le maitake, sont également produites sur place, à partir de levure de bière et de cellulose de bois pasteurisés puis ensemencés de spores de champignons. La température quasi constante des caves est parfaite pour les champignons. Ces derniers ont également de nombreuses vertus – je vous parlais la semaine dernière du ganoderme luisant, mais un article se prépare sur le maitake !

Inutile de vous dire que ces produits sont absolument exquis en plus d’être un vrai plaisir pour les yeux : comme Quentin j’ai craqué sur le shiso rouge au goût unique de cumin et de menthe. Vivement que les ventes soient ouvertes au grand public !

Voici une petite galerie de photo pour vous emmener dans le monde mystérieux des caves d’Eclo et du Champignon de Bruxelles.

Avez-vous déjà goûté des micropousses ou des champignons japonais ? 

 

Laisser une réponse

64 − = fifty nine

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
Minimum 4 characters