Posted by on 19 mars 2018

Le genévrier est connu pour ses baies noires qui parfument le génépi ou le gin. Mais connaissez-vous ses vertus médicinales ? C’est un drainant naturel et un dépuratif des reins dont l’action diurétique est importante dans les processus de nettoyage des toxines dans le corps.

On retrouve ces propriétés dans l’huile essentielle, qui en outre permet de soulager les douleurs musculaires et de combattre efficacement infections cutanées et urinaires. C’est une huile idéale aussi pour lutter contre les peaux grasses, fatiguées, grises. Voici la liste de ses bienfaits et comment l’utiliser.

Propriétés et bienfaits

L’huile essentielle de genévrier est :

  • diurétique, régulatrice hydrique: elle facilite le drainage des voies urinaires et biliaires et évite la rétention d’eau,
  • anti-rhumatismale, du fait de sa forte teneur en monoterpènes : utile en cas de sciatique et de névralgie également,
  • purificatrice rénale,
  • tonique cérébrale,
  • et antifatigue, du fait de son effet stimulant sur les glandes corticosurrénales.

Sur le plan psycho-émotionnel, il permet de lutter contre le stress et l’insomnie de par ses propriétés relaxantes et sédatives. Il est également conseillé en cas de choc psychique (deuil, chagrin d’amour).

Les thérapeutes s’en servent également pour purifier un espace de soin, surtout dans les pratiques thérapeutiques énergétiques.

Utilisation

Outre les troubles nerveux, l’huile essentielle de genévrier peut être utilisée pour traiter :

  • douleurs musculaires et articulaires : diluez 1 goutte d’HE dans 4 gouttes d’huile végétale et massez sur la zone douloureuse
  • problèmes rénaux et urinaires : même posologie
  • cures digestives ou détoxification : par voie interne, seulement sur les conseils d’un thérapeute, car l’HE de genévrier peut être toxique pour le foie – préférez-lui l’hydrolat dans ces cas là.
  • faiblesse immunitaire : diluez 1 goutte d’HE dans 4 gouttes d’huile végétale et massez la colonne vertébrale, le dos au niveau des reins et la plante des pieds.
  • problèmes de peau tels que acné, dermatoses, dermatites, infections type furoncle, impétigo, mycose, zona, panaris : diluez à 1 pour 4 et appliquez localement.

Comme déjà dit, du fait de la néphrotoxicité (ah quel joli mot à placer au Scrabble :-)) du genévrier, il ne faut jamais l’utiliser par voie interne en auto-médication. Préférez l’application cutanée, toujours diluée à 1 pour 4 au minimum.

L’inhalation peut être intéressante en cas de faiblesse immunitaire, à utiliser dans le bain (5 gouttes max.) ou dans votre gel douche par exemple.

La diffusion est pertinente pour purifier une pièce. Ma petite astuce pour cela c’est 5 gouttes d’HE de genévrier dans un vaporisateur avec de l’eau, quelques gouttes de Solubol pour dissoudre l’HE dans l’eau (les deux n’étant pas franchement copines au niveau moléculaire) et de vaporiser quelques pschitts dans la pièce après un soin ou dans la pièce d’une personne convalescente.

 

 

Contre-indications

L’huile essentielle de genévrier est interdite aux enfants de moins de 3 ans, aux femmes allaitantes et enceintes, ainsi qu’aux personnes souffrant d’insuffisance rénale.

 

 

Comments

Be the first to comment.

Leave a Reply

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!