Dans cet article je vous propose 10 huiles essentielles et 5 plantes médicinales pour aider à l’endormissement, à consommer en tisane, et différentes pour les adultes et les enfants.

Le manque de sommeil : un problème sociétal

L’insomnie ou les troubles du sommeil touchent de nombreuses personnes, et de plus en plus les enfants. C’est une situation terrible car il n’y a pas de torture plus grande que d’être fatigué et de ne pas réussir à dormir, et chaque jour la situation empire un peu plus. Une étude menée en 2008 en France a montré que près de la moitié des Français de 25-44 estiment ne pas dormir assez et que 12% d’entre eux sont insomniaques. 

Bien que les plantes médicinales ne guérissent pas de l’insomnie, vous pouvez aider à l’endormissement et provoquer en vous un état qui vous permettra d’être plus attentif aux signaux de votre corps et à comment les décrypter. Après tout, l’insomnie est un signe que le corps vous envoie et qu’il faut écouter.

Des plantes adaptées à chaque type d’insomnie

Tout d’abord dites-vous qu’il n’y a pas une plante qui marche sur tout le monde. Vous allez peut-être devoir tâtonner un peu avant de trouver la plante ou l’huile essentielle qui marche vraiment pour vous ou vos enfants.

Ensuite, il existe de nombreuses causes d’insomnie : inconfort physique, nervosité, excitation, mal-être. Il existe des plantes et des huiles mieux adaptées à certaines de ces situations.

La liste que je vous propose vous permettra de choisir plus précisément quelle huile essentielle ou quelle tisane utiliser.

Les huiles essentielles sédatives

D’une manière générale, respectez la posologie et les conditions d’utilisation de chaque plante et tenez compte des règles d’utilisation particulière des huiles essentielles (femmes enceintes, etc.).

Pour adultes :

  • camomille romaine ou allemande : apaisant nerveux, il suffit de la sentir pour faire baisser sa tension et retrouver le calme. Idéal en cas d’insomnie nerveuse.
  • basilic tropical : grâce à son effet antispasmodique, il va détendre vos muscles en profondeur. Idéal pour les personnes tendues ou crispées par leur insomnie. Ne jamais appliquer pure, toujours diluer à 20% et en application externe. 
  • marjolaine à coquilles : la marjolaine permet de déconnecter votre cerveau du système nerveux autonome. Le corps reprend un peu de contrôle sur ses fonctions vitales. Idéal pour les gens qui veulent tout contrôler.
  • sauge sclarée : antispasmodique, anxiolytique et légèrement sédative, la sauge sclarée est indiquée pour les femmes qui souffrent de sautes d’humeur qui affectent la régularité et la qualité de leur sommeil. Ne pas appliquer, mais toujours diluer à 25% et en application externe. 
  • angélique archangélique : je l’ai découverte récemment et c’est un sédatif très intéressant. Elle a une odeur qu’il faut aimer. Intéressante en cas de syndrome prémenstruel, de problèmes de réveil aussi bien que d’endormissement, et de fatigue généralisée. Toujours diluer à 25% en application externe. La diffusion atmosphérique 30 minutes avant le coucher est particulièrement adaptée aux troubles du sommeil.

huiles essentielles contre l'insomnie

Pour enfants :

Pas d’huiles essentielles avant 3 mois et toujours diluées fortement entre 3 mois et 3 ans. A part la lavande vraie (ou fine ou officinale) qui est bien calmante et sédative pour un enfant, vous pouvez vous tourner vers les agrumes suivants :

Une alternative sans risque est de vaporiser autour de l’eau ou sur ces avant-bras des hydrolats : fleur d’oranger et mélisse sont particulièrement calmants.

Les plantes sédatives en tisane

infusion de thé des centenairesCe n’est pas parce que vous ou votre enfant buvez une tisane de plantes que vous allez tomber de sommeil sur votre tasse. Mais l’état de calme qu’elle va provoquer, ainsi que l’hydratation qu’elle permet, vont permettre d’aborder le coucher avec plus de sérénité. Reportez-vous à mon article sur l’art de la tisane pour savoir comment préparer les tisanes médicinales. 

Elles sont un moyen très efficace pour préparer votre corps aux huiles essentielles que vous pouvez ensuite diffuser dans votre chambre ou mettre entre vos poignets ou sur votre plexus solaire.

Voici 5 plantes qui ont fait leurs preuves :

  • camomille romaine ou allemande : on ne la présente plus, elle apaise le système nerveux et permet un endormissement plus serein.
  • valériane : des études ont montré que la racine de valériane aide à l’endormissement, mais que son effet ne se manifeste réellement qu’après plusieurs semaines. Soyez donc patient si vous n’utilisez que les tisanes comme aide à l’endormissement.
  • passiflore : traditionnellement utilisée pour calmer et aider au sommeil, ce sont ses feuilles qui sont utilisées en tisane.
  • houblon : efficace sur les animaux, les inflorescences de houblon se révèlent intéressant contre les troubles mineurs du sommeil associées avec la valériane.
  • mélisse : l’effet calmant nerveux et digestif de la mélisse a été validé par de nombreuses études. Moi je l’adore personnellement !

Y a-t-il une plante parmi ces 15 qui vous parle plus ou que vous avez déjà essayé avec succès contre l’insomnie ?

Laisser une réponse

ninety four − = 87

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
Minimum 4 characters