Avec l’intérêt grandissant que les humains portent aux arbres depuis quelques années revient peu à peu également la conscience que ces arbres sont l’une de nos premières nourritures terrestres, bien avant le développement de l’agriculture.

C’est pourquoi le livre Les arbres nourriciers et médicinaux de l’herboriste allemande Karin Greiner, et qui vient de sortir en traduction française aux Editions Ulmer, est particulièrement précieux, car quel que soit votre niveau de connaissance des plantes, vous y ferez des découvertes, et elles seront aussi bien culinaires que thérapeutiques.

De l’arbre à l’assiette

On connaît tous quelques arbres nourriciers dont l’usage a perduré jusqu’à nous, notamment les arbres à coque comme le noyer, le noisetier ou encore le châtaignier. On connaît bien aussi les arbres fruitiers, mais ce qui est plus étonnant, c’est que la plupart des arbres de nos contrées d’Europe sont comestibles. Pas seulement les fruits ou les fleurs, mais les feuilles aussi le plus souvent et parfois l’écorce.

Ce livre explore 180 recettes de cuisine et 80 utilisations médicinales différentes avec 28 arbres communs. Le livre est organisé par ordre alphabétique d’arbre et liste ensuite les recettes après de courtes introductions botaniques et des explications succinctes sur l’intérêt de chaque arbre.

Les cônes de mélèze, l’une de mes délicatesses sauvages préférées : un vrai bonbon naturel !

C’est donc avant tout une bible de recettes, qui vous permettra d’explorer à votre aise tout le potentiel nourricier et médicinal des arbres autour de chez vous. La bonne nouvelle ? Tous les ingrédients des arbres sont gratuits et certains sont vraiment fameux et méconnus.

Le livre offre en outre une grande diversité d’approches pour accommoder les arbres : de la gelée aux bonbons, du sirop au gigot, des liqueurs aux raviolis, vous aurez le choix du type de préparation et ce qui est vraiment pratique c’est que pour chaque arbre l’auteur propose de nombreuses recettes pour varier les plaisirs.

Voici à quoi ressemble ses pages intérieures :

Un livre qui vise à l’exhaustivité mais pourrait être plus pratique

J’apprécie particulièrement que le livre offre autant d’alternatives de recettes, cela permet d’éviter de refaire toujours la même recette avec telle ou telle feuille d’arbre dont vous avez entendu parler et que vous aimez.

Par contre, il y a certaines informations qui manquent et il fait paraître la cuisine des arbres comme quelque chose de facile et d’évident – or ce n’est pas toujours le cas.

En effet, tout comme dans le livre Les bienfaits des arbres de Christophe de Hody que je vous ai présenté l’été dernier, il fait passer la cuisine avec des glands comme quelque chose d’assez banal, alors que ayant essayé, je peux vous dire que c’est une vraie galère de faire cuire des glands et de les transformer en farine !

Le livre mériterait des informations sur les propriétés médicinales des recettes plus structurées (maintenant il faut lire les chapitres introductifs de chaque section pour comprendre contre quels maux utiliser tel ou tel produit d’arbre), il manque un tableau pour savoir à quelle saison ou en quel mois cueillir quelle partie d’arbre, et l’on est bien en peine de savoir le temps de préparation des recettes et leur niveau de difficulté.

Enfin, mais ce n’est pas un reproche à l’auteur, juste une constatation du fait que le livre vient d’Allemagne où ces arbres ne poussent pas de manière endémique, de grands arbres nourriciers manquent à l’appel : on pense à l’olivier bien sûr, mais aussi au palmier, au robinier faux-acacia ou encore au figuier.

Conclusion

Un livre complet pour les arbres qu’il aborde, avec des recettes souvent de bon sens, un peu d’exotisme puisque vous découvrirez un pan de la culture germanique par la même occasion, et une vraie originalité dans l’approche puisque le livre propose tout simplement de partir à la découverte des arbres proches de chez vous, une source de nourriture et de soins médicinaux gratuite et ancestrale.

Avez-vous déjà goûté aux feuilles ou aux fleurs d’un arbre de chez nous ?

Laisser une réponse

− one = 1

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
Minimum 4 characters