Le Grand livre des remèdes interdits, disponible gratuitement sur internet, est en fait une compilation d’articles publiés entre 2011 et 2016 dans plusieurs revues dont Alternatif Bien-Etre, Plantes & Bien-Etre et Les Dossiers de Santé & Nutrition.

Le titre, un peu sensationnaliste m’a un peu refroidi, mais comme c’est mon mari qui me l’a envoyé et qu’il est thérapeute alternatif et fin connaisseur des médecines alternatives, je me suis dit que cela valait le coup de le lire. Et je n’ai pas été déçue !

Voici ma petite revue critique du livre pour vous permettre de décider par vous-même si le titre vous intrigue.

Une base scientifique solide pour des solutions plus naturelles

Tout d’abord, ce livre n’est pas une collection de remèdes miracles sans fondement scientifique. Les auteurs se basent toujours sur des recherches scientifiques de pointe, d’abord pour expliquer comment les maladies surviennent, et ensuite comment les médecines naturelles, et en particulier les plantes, peuvent soulager les symptômes des maladies dont ils parlent.

Deux exemples intéressants sont l’arthrose et le cholestérol : de nombreux médecins aujourd’hui remettent en cause notre compréhension de ces 2 maladies, et certains vont plus loin, en dénonçant le juteux marché de médicaments qui n’ont pas fait leur preuve, notamment pour le cholestérol, dont les cas continuent d’augmenter selon les diagnostics médicaux. Et on ne parle pas du diabète qui, malgré des soins de plus en plus pointus, continue à se répandre dans la population mondiale à une visses vertigineuse ! Ainsi la France, qui compte peu de diabétiques en proportion d’autres pays développés, a quand même vu son nombre de diabétiques passer de 1,6 millions à 3 millions en moins de 10 ans !

Les chapitres du livre sont toujours organisés de la même manière : une maladie est décortiquée, les dernières recherches scientifiques présentées sur ses mécanismes et ensuite les solutions naturelles sont décrites de manière assez sommaire pour certaines, avec un protocole très détaillée pour d’autres.

Des solutions non seulement naturelles mais simples à mettre en oeuvre et peu coûteuses

Sans tomber dans le piège de la théorie du complot, on constate cependant que de nombreuses solutions naturelles, dont l’efficacité commence tout doucement à être reconnue par les milieux médicaux et hospitaliers, comme le cas du jeûne thérapeutique en Allemagne et en Russie dans le cas de malades du cancer, sont des solutions faciles à mettre en oeuvre et bon marché.

On comprend donc que l’industrie pharmaceutique n’ait aucun intérêt à ce que ces thérapies soient connues du grand public.

Elles sont quasiment toutes à base de plantes, et si en tant que telles elles ont peu ou pas d’effets secondaires, il est néanmoins de la responsabilité de chacun de décider s’il veut remplacer des thérapies classiques pour des thérapies naturelles. Ce qui est certain, à la lecture de ce livre, c’est que la connaissance de ces thérapies, dont beaucoup tournent autour d’un changement radical de notre mode alimentaire, pourraient rendre de grands services à des personnes qui souffrent.

Petit aparté sur une méthode tout à fait extraordinaire et utilisé dans 500 000 opérations qui ont lieu chaque année aux Etats-Unis alors qu’on n’en entend pas parler chez nous : la « transplantation fécale », qui consiste à ingérer des selles diluées d’un donneur à la flore intestinale saine dans les cas de troubles graves du système intestinal. Et ce n’est pas nouveau puisque c’est un médecin chinois du 4ème siècle qui l’a développé en premier ! Ca me fait quand même bien rigoler de se faire soigner par du caca, mais bon, si ça marche, on sera fou de se priver 🙂

Voici un petit aperçu très très succinct de quelques plantes ou méthodes naturelles qui ont donné de bons résultats pour traiter ou soulager les symptômes des maladies suivantes :

Maladie Remède naturel
Allergies plantain, macérais glycérinés de cassis et d’églantier, huiles essentielles d’estragon et de matricaire, manganèse
Alzheimer thérapie Bredesen (non-médicamenteux)
Anxiété passiflore, valériane, rhodiole, éleuthérocoque, huile essentielle de lavande vraie, magnésium, vitamine, oméga 3
Arthrose oméga 3 (colza, cameline, lin),curcuma, poivre noir, gingembre, cannelle, poivre noir, ortie
Cancer immunothérapie autologue
Cholestérol il n’y a pas de mauvais cholestérol, seulement de mauvaises habitudes de vie !
Diabète diète méditerranéenne, cannelle, ginseng, berbérine, cumin noir, curcuma
Eczéma saponaire, pensée sauvage, pissenlit, feuille de cassis, camomille allemande, mauve, aloe vera
Endométriose bardane, gattilier, crucifères, curcuma, oméga 3, achillée millefeuille, viorne, pivoine, bourse à pasteur, éviter gluten et viande rouge
Flore intestinale transplantation fécale
Hypertension ail, olivier, aubépine, aubier de tilleul sauvage, prêle, ortie, bambou, huiles essentielles de lavande vraie, camomille romaine, ylang-ylang
Maladie de Lyme magnésium, griffes de chat, oméga 3, chardon-marie
Maladies cardio-vasculaires alimentation !!! diète méditerranéenne et d’Okinawa, corps gras (huile d’olive et colza), poissons gras, vin rouge,
Migraine huiles essentielles de marjolaine à coquilles et de menthe poivrée, valériane, reine-des-prés, guarana, ylang-ylang,
Ostéoporose équilibre acido-basique, vitamines D et K, natte japonais, exercice physique
Problèmes de vue hydrate du Canada, myrrhe, matricaire, euphraise, plantain lancéolé, aliments riches en lutéine (légumes verts)
Radiothérapie jeûne thérapeutique, huiles essentielles de niaouli et d’arbre à thé, calophylle, rose musquée, millepertuis, aloe vera

Connaissiez-vous certains de ces remèdes ? Qu’en pensez-vous ?

Leave a reply

+ thirty six = 46

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
Minimum 4 characters