Posted by on 13 février 2018

huile essentielle de mélisseLa mélisse officinale (Melissa officinalis) est, de toutes les plantes dont on extrait une huile essentielle, celle dont le rendement est le plus faible : pour 100k de plante distillée, on n’obtient que 15 grammes d’huile essentielle ! Ce qui explique son coût et le fait qu’elle est le plus souvent vendue déjà diluée.

Ce serait pourtant dommage de s’en priver car elle fait merveille en cas de stress, de crise d’angoisse ou d’insomnie. Voici comment vous en servir.

Propriétés et bienfaits

La mélisse a des propriétés médicinales très intéressantes, et d’ailleurs ceux qui l’utilisent régulièrement en tisane les connaissent déjà :

  • elle est fortement hypotensive et calmante cardiaque,
  • elle est antispasmodique (sur les muscles lisses), ce qui la rend utile en cas de digestion difficile
  • elle est cholérétique, c’est-à-dire qu’elle dissout les calculs biliaires et favorise la production de bile,
  • elle est également anti-inflammatoire, anti-oxydante et anti-fongique pour l’intestin.

Ces propriétés la rendent particulièrement utile en cas de problèmes de stress, d’insomnie, de troubles nerveux ou en cas de détoxification de l’organisme.

Mais ce n’est pas tout ! L’huile essentielle de mélisse booste aussi la confiance et l’optimisme, elle redonne de la bonne humeur.

 

Utilisation

Vu son rendement faible et son coût, on utilisera la mélisse de préférence en olfaction ou en diffusion.

Diluée dans une huile végétale en massage, elle permettra de soulager un problème digestif, de traiter une inflammation locale ou encore de favoriser le bien-être (massez le long de la colonne vertébrale).

En cas de crise aigüe, 1 goutte de mélisse officinale sur le plexus solaire permettra de très vite réduire le rythme cardiaque et la tension de la personne que vous soulagez.

L’huile essentielle de mélisse peut être utilisée par voie orale (1 goutte max. diluée dans de l’huile ou du miel) et servira alors à soulager des problèmes digestifs ou à limiter les nausées en cas de grossesse.

Une autre alternative pour soigner une situation chronique est d’utiliser l’hydrolat de mélisse. Non seulement il a bon goût, mais son coût est nettement plus abordable !

Contre-indications

La mélisse peut être utilisée chez la femme enceinte durant toute la grossesse en olfaction, et à partir du 4ème mois de grossesse et pendant l’allaitement en massage.

Cette huile est adaptée aux petits dès 3 ans sous toutes ses formes, et seulement en olfaction à partir du 3ème mois.

Comme elle contient des coumarines photosensibilisantes, mieux vaut éviter de s’exposer au soleil après un usage par voie cutanée.

Comments

Be the first to comment.

Leave a Reply

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!