Tu sais qu’un livre t’a enrichi quand tu continues à le citer et à le recommander plusieurs semaines après l’avoir lu. C’est le cas de Face aux arbres, de Christophe Drénou et Georges Feterman, que les Editions Ulmer viennent de ressortir dans une version revue et augmentée.

Voici ce que ce livre peut vous apporter – je ne lui trouve guère de défauts à part qu’on a envie de voir plus de photos d’arbres non-européens pour voir si les principes qu’il met en avant sont valables sous toutes les latitudes et tous les climats.

Des stratégies d’arbre pour grandir

Les arbres sont potentiellement éternels : leurs cellules ne sont pas programmées pour vieillir. Qu’est-ce qui provoque alors la fin ou la décrépitude d’un arbre ? Pourquoi tel arbre ne ressemble pas à un autre, de la même essence pourtant ? Et enfin, comment savoir si un arbre est sain ou pas ?

Voici quelques-unes des question auxquelles répond Face aux arbres, d’une manière très didactique tout en restant savante. Les illustrations techniques sont très claires, les photos ne sont pas de toute beauté mais ont le mérite de bien montrer le sujet, et elles sont nombreuses.

Saviez-vous par exemple que les conifères et les feuillus n’ont pas la même stratégie de croissance ? Les premiers poussent par gigantisme (ils gardent la même forme mais grossissent au fil des ans) tandis que les feuillus poussent par réitération à partir de branches maîtresses (ils reproduisent la division des branches jusqu’à l’infini).

Cela veut dire par exemple que si on coupe la cime d’un résineux, celle-ci ne repoussera pas. Vous avez sûrement déjà vu cela sur de vieux sapins ou cèdres majestueux : il manque juste le haut de l’arbre (touché par la foudre peut-être) mais le reste a l’air sain.

Une autre information intéressante que l’on peut glaner dans le livre c’est comment deviner l’âge d’un résineux et d’un feuillu sans les abattre (évidemment) : la technique est différente et beaucoup plus facile chez les conifères et consiste à compter les étages de branches. A chaque étage correspond une année !

En fin de livre vous trouverez un mémento pratique composé de fiches techniques et d’illustrations à emmener en balade – en voici un extrait :

Des stratégies d’arbres pour survivre

Le livre met à mal quelques idées reçues sur la manière de s’occuper des arbres, notamment la question de la taille, qui selon beaucoup de jardiniers maintient les arbres et arbustes dans un état de « jeunesse éternelle ».

Drénou met en garde contre d’autres pratiques de jardinage en montrant comment l’arbre développe des stratégies de défense qui à terme l’épuisent et l’éloignent de la forme naturelle qu’il aurait pris sans intervention de l’Homme.

Le livre illustre aussi l’incroyable résilience des arbres, que ce soit par rapport aux intempéries ou la main humaine, par de nombreuses photos très pédagogiques.

Malgré les attaques l’arbre continue à déployer ses branches vers le ciel

En conclusion : ce livre donne envie d’aller observer des arbres, de comprendre ce qu’ils ont enduré et de les accompagner dans la suite de leur vie de manière bienveillante, en respectant leur habitat et leur croissance naturelle.

Un livre pour observer, comprendre et finalement aimer les arbres.

Aller plus loin

Voici d’autres critiques de livre sur les arbres qui pourront vous intéresser :

Laisser une réponse

twenty four − eighteen =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
Minimum 4 characters