Dans un article précédent je vous expliquais comment fabriquer un baume ou un onguent facilement, avec 2 recettes simples.

Aujourd’hui je reviens avec une recette qui a fait ses preuves sur mon fils à la peau atopique et que je recommande à toutes les personnes souffrant d’hypersensibilité et qui marquent facilement au niveau de la peau : boutons d’irritation, roséole, rougeurs dues au stress, mais également lèvres gercées.

Recette du baume apaisant maison

Pour cette recette, j’utilise un contenant de 100g, à vous d’adapter en fonction de votre contenant.

Le secret de cette recette tient dans l’utilisation de plantes avec un fort tropisme pour la peau : calendula (officinal ou sauvage), hélichryse italienne et camomille romaine. Un trio gagnant de plantes couleur soleil qui apaisent et soulagent les peaux sensibles, auxquelles j’ajoute de l’huile d’olive et de la cire d’abeille, deux autres produits parfaits pour les peaux qui marquent.

Il vous faut :

  • 60g de macérât de calendula (voici ma recette si vous voulez le faire vous-même)
  • 20g de macérât d’hélichryse italienne que j’ai fait moi-même. Si vous n’en trouvez pas dans le commerce, et que votre baume est pour un adulte, vous pouvez le remplacer par 20g d’huile d’olive ou de jojoba dans laquelle vous ajoutez 4 gouttes d’huile essentielle d’hélichryse italienne.
  • 15g de cire d’abeille. Si vous voulez un baume assez tendre, ne mettez que 12g.
  • 5 gouttes d’huile essentielle de camomille romaine
  • optionnel : pour son effet antibactérien et cicatrisant, 2-3 gouttes d’extrait de propolis.

Faites fondre la cire à feu très doux puis quand elle est entièrement fondue, ajoutez les huiles et faites à nouveau chauffer à feu très doux pour obtenir un mélange homogène.

Pendant ce temps en parallèle faites tremper le fond de votre contenant dans de l’eau bouillante. Cette astuce permet d’éviter que votre cire ne crevasse dans votre contenant lorsque votre baume refroidit.

Hors du feu rajoutez la propolis et la camomille romaine à votre mélange, secouez un peu puis versez délicatement dans votre contenant sorti de l’eau.

Laissez durcir une heure, puis fermez avec un couvercle et étiquettez votre préparation. La cire d’abeille et la propolis assure la conservation de votre baume pour 3-6 mois sans souci.

Cette recette peut également servir à couler des sticks à lèvres particulièrement apaisants. L’odeur de ce baume est mielleuse et enveloppante, avec une odeur d’armoire de grand-mère je trouve.

Voici d’autres recettes de baumes qui peuvent vous intéresser :

2 Commentaires

  • Amelie
    Publié 19 January 2020 14 h 34 min 0Likes

    Merci beaucoup pour la recette. Du coup on peut l’appliquer sur le visage sans souci sans que cela soit trop trop gras ? Merci bcp 🙏🏼

    • Aurelie Valtat
      Publié 20 January 2020 12 h 42 min 0Likes

      Sur le visage c’est un peu gras mais en même temps ce serait sur une plaie ou une zone très abîmée. Moi par exemple je m’en sers comme baume à lèvres et c’est parfait pour cet usage !

Laisser une réponse

− 4 = six

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
Minimum 4 characters