Posted by on 9 août 2017

Cet été, j’ai exploré les Alpes et l’Auvergne et j’en ai profité pour cueillir et goûter des plantes sauvages, seule ou accompagnée d’un guide.

Voici un petit best-off des plantes et fleurs qui sont vraiment bonnes à consommer – j’ai testé pour vous et classé en fonction de la partie de la plante qui a le plus de goût ! Attention aux précautions d’usage quand on consomme des plantes sauvages.

Les jeunes pousses ou feuilles

Pimprenelle

Les jeunes pousses de pimprenelle ont un délicieux goût acidulé et frais, comme celui des concombres. Les vaches ne s’y trompent pas d’ailleurs, elles raffolent de cette plante. Les feuilles se reconnaissent facilement et poussent aussi bien au soleil qu’à l’ombre. Un vrai délice en salade.

 

Oxalis

L’oxalis ou petite oseille ressemble à des feuilles de trèfle. Elle pousse surtout à l’ombre et dans des endroits un peu humides. Sa feuille est citronnée et très fraîche, hachée dans une sauce à salade elle peut sans problème remplacer le vinaigre ou faire office de citron. Il ne faut pas trop en consommer car elle contient de l’acide oxalique, toxique à forte dose.

Alchémille commune

L’alchémille est ainsi appelé car la rosée qu’elle collecte était utilisée jadis par les alchimistes. Ses jeunes pousses ont un goût assez fort et de consistance agréable, qui agrémentera vos salades. Les feuilles plus âgés ne se consomment que cuites, et encore, après deux eaux. Je n’ai pas testé cuit.

Orpin réfléchi

Je n’ai qu’une photo de fleur (désolée) mais ce sont les jeunes pousses de cette plante grasse qui se mangent. Elles ressemblent à des grossières touffes d’épines et sont gorgés d’eau. Il faut bien les laver avant de les manger car elles sont recouvertes d’une fine couche blanche un peu sèche qui n’est pas très agréable. En balade, c’est parfait pour calmer la soif !

Orpin reprise

Les feuilles de l’orpin reprise ont un peu le même goût que celles de l’orpin réfléchi et demande la même préparation, mais comme elles sont plus grandes et lisses, elles sont plus faciles à manger. Il faut de préférence les consommer jeunes, c’est-à-dire avant que la plante ne fleurisse (donc pas comme dans ma photo).

Les fleurs

Campanule

J’avais déjà testé les campanules de mon jardin, mais en montagne, elles ont un goût plus fort et sucré. Les enfants raffolent de cette petite fleur facile à trouver et difficile à confondre. C’est une manière douce de les initier à la cuisine sauvage. Parfait à croquer tout seul ou en salade.

 

Mauve sylvestre

Ma fleur préférée pour l’instant reste la mauve sylvestre. Elle est plus charnue que la campanule et plus sucrée. Elle est superbe en salade, non seulement par son goût plus subtil mais également par sa forme et sa couleur. Effet garanti en soirée 🙂 Les fruits sont également comestibles mais je n’ai pas goûté.

Epilobe en épi

L’épilobe pousse un peu partout en montagne, vous n’aurez donc aucun mal à en trouver si vous vous promenez dans les Alpes ou en Auvergne un peu en altitude. Ses fleurs ont un petit goût acidulé très agréable, qui ira bien avec certains fruits rouge ou des prunes. Comme on la trouve en quantité abondante, vous pouvez même les préparer seule en dessert, même si ce n’est pas très consistant comme dessert !

Thym serpolet

 

On ne présente plus le thym serpolet, cousin du thym commun au parfum plus fort. Il se trouve facilement en altitude sur les versants ensoleillés et secs. Tout est bon dans le serpolet, les fleurs et les feuilles. Faites les bien sécher à l’ombre dans un endroit aéré avant de les consommer, le goût en est plus prononcé encore. Idéal pour les grillades !

Trèfle des prés

C’est la fleur que les enfants connaissent car elle pousse facilement dans les prés. Sucez la pointe des fleurs pour en tirer le suc un peu sucré. Les trèfles des Alpes ont encore meilleur goût paraît-il, mais je n’en ai pas trouvé, et puis c’est assez rare, donc attention à la surconsommation. La couleur du trèfle n’influe pas sur son goût, c’est plutôt le sol et le climat.

Silène dioïque

Contrairement au silène enflé blanc dont on ne consomme que les jeunes pousses et les tiges, le silène dioïque donne des fleurs au goût léger de miel. Le terme dioïque qu’on retrouve dans d’autres plantes (ortie, pommier des landes) fait référence aux pieds différents qui portent les fleurs mâles et femelles.

Les graines ou fruits

Armoise

Les graines d’armoise ont une odeur fine et parfumée, difficile à définir. C’est une plante proche de l’absinthe. Elles sont un régal sur vos grillades et accompagnaient traditionnellement le gibier. Attention à ne pas trop en consommer, elle est toxique à haute dose. Pour éviter tout problème, enlevez les graines une fois que vous avez parfumé vos plats.

Cirse laineux

Le cirse laineux est de la famille des chardons. Il s’épluche comme un artichaut (attention les doigts) et son coeur a le goût et la consistance d’une noisette. C’est un super petit encas en balade, même si par cirse, il n’y a pas grand chose à manger (environ la taille d’une grosse noix). Sans couteau, impossible de profiter du cirse, contrairement aux autres plantes ci-dessus.

Comments

Be the first to comment.

Leave a Reply

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!