Comme je dis toujours les huiles essentielles (HE) ne font pas d’opérations à coeur ouvert, donc entendons nous bien : il s’agit ici d’urgences non-vitales et de situations dans lesquelles les huiles essentielles peuvent apporter une réponse rapide et sans effets secondaires pour un soulagement quasi-immédiat.

Cela ne doit pas vous empêcher de consulter un médecin ou d’appeler les urgences en parallèle, car les huiles essentielles offrent également un accompagnement intéressant à certains soins médicaux d’urgences (greffes de peau, convalescence post-opératoire, etc.).

Voici donc, en ordre alphabétique, des situations de petite urgence que nous avons tous déjà plus ou moins rencontrées (surtout si vous êtes parent) et les 9 huiles essentielles qui y répondent le plus efficacement et le plus rapidement :

huile essentielle basilic tropical ou exotique

Basilic tropical

(Ocimum basilicum) : stress, choc émotionnel, angoisses, crampes d’estomac, troubles digestifs, douleurs menstruelles.

1 goutte diluée dans une cuillère de miel ou de café à avaler. Si douleurs au niveau du ventre, massage avec 1 goutte d’HE pour 5 gouttes d’huile végétale.

ciste ladanifere-HE

Ciste ladanifère

(Cistus ladaniferus): coupures, entailles avec saignement, saignement de nez.

1-2 gouttes directement sur la plaie (pour les enfants à partir de 6 ans). Si le saignement est important, mettez le ciste sur une compresse et serrez fort pendant 2 minutes. L’arrêt du saignement est assez rapide, en moins de 2-3 minutes en général.

Huile essentielle d'eucalyptus radié

Eucalyptus radié

(Eucalyptus radiata) : nez bouché, troubles ORL

Respirez le flacon (pour les tous petits), faites une inhalation ou absorbez une goutte de l’HE pour un effet de dégagement immédiat dans les narines. Répétez à l’envie.

Huile essentielle d'hélichryseHélichryse ou immortelle

(Helichrysum italicum) : bleus et enflures.

1-2 gouttes pures appliquées localement de façon répétée. A partir de 3 ans, ou plus tôt diluée à min. 50%.

Huile essentielle de lavande vraieLavande aspic

(Lavendula spica) : brûlures, piqûres d’insectes, méduse, scorpion.

1-2 gouttes pures ou diluées si la zone est plus grande, localement, toutes les 1/2 heures.

Marjolaine à coquilles

(Origanum majorum) : insomnie, crise d’angoisse, nervosité, stress.

1 goutte à masser sur le plexus et 1 goutte à l’intérieur des poignets, à respirer à l’envie. La marjolaine régule le système nerveux autonome, sur certaines personnes elle peut avoir un effet très fort (ne pas conduire après un usage de marjolaine).

Huile essentielle de menthe poivreeMenthe poivrée

(Mentha piperata) : maux de tête, mal des transports, nausées, troubles digestifs, anti-douleur.

1 goutte sous la langue. Pour l’effet antidouleur appliquez une goutte sur la zone à soulager (pas de plaie ouverte).

Huile essentielle de ravintsaraRavintsara

(Cinnamomum camphora) : virus, épidémie.

1 goutte sur l’intérieur des poignets en prévention des épidémies virales. 1 goutte avec du niaouli contre l’herpès viral, à répéter 5 fois par jour.

Huile essentielle de tea treeTea tree ou arbre à thé

(Melaleuca alternifolia) : désinfection des plaies ouvertes.

1-2 gouttes pure sur la plaie, fait office de désinfectant. Convient même aux tous petits à partir de 4 mois.

Si vous pouviez en ajouter une 10ème d’huile essentielle d’urgence, ce serait laquelle ? 

Laisser une réponse

4 + one =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
Minimum 4 characters