Je suis une fleur de prairie de la famille des apiacées que l’on prend souvent pour une mauvaise herbe, et j’ai une cousine caucasienne qui en est une d’ailleurs !

Je peux atteindre 2m de hauteur et c’est une aubaine, car en moi tout est comestible. Mes racines, dont les propriétés sont parfois comparées à celles du gingembre, mes jeunes pousses, qui remplaceront avantageusement les épinards dans votre cuisine, mes graines, qui font un excellent condiment. J’étais à la base de la recette du borscht autrefois.

Attention cependant lorsque l’on me cueille car ma sève est photo-sensibilisante et un peu irritante. Mieux vaut me cueillir par mauvais temps, ça vous donnera une excuse pour sortir malgré tout 🙂

J’ai aussi de nombreuses vertus médicinales : hypotensive, diurétique et autrefois utilisée contre l’épilepsie. Ma teinture-mère soigne les troubles sexuels chez l’homme et la femme, ces dernières m’utilisant aussi contre les syndromes prémenstruels, les hémorragies dysfonctionnelles et les troubles de la ménopause.

Qui suis-je ? 

.

.

.

.

.

Réponse : la berce spondyle, berce commune ou grande berce (Heracleum sphondylium)

Laisser une réponse

− 3 = one

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
Minimum 4 characters