thym vulgaire illustration

Deuxième plante majeure dans ma série des plantes sauvages antiseptiques, je suis très connue dans tout le pourtour méditerranéen.

J’ai une longue histoire : j’étais utilisé par les Egyptiens pour l’embaumement des momies, par les Grecs anciens pour purifier l’air de leurs temples et par les gladiateurs pour se donner force et courage. Les nobles au Moyen-Age me portaient sur leurs habits pour éloigner les épidémies. 

Je suis la championne pour booster l’immunité. Antiseptique, antiviral, antibiotique puissant, je suis également indiquée en cas de maux de gorge, de gastro-entérite ou encore d’hépatite aigüe.

Qui suis-je ? 

.

.

.

.

.

Réponse : le thym (Thymus vulgaris)

Laisser une réponse

− four = 1

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
Minimum 4 characters