Posted by on 9 août 2018

J’ai été un peu plus calme ces derniers temps en ligne car j’ai vécu un moment un peu difficile et je suis prête à en parler maintenant pour permettre à d’autres de profiter des solutions naturelles que j’ai utilisées pour adoucir un peu cet épisode pénible.

L’échec des méthodes de contraception « naturelle »

J’ai découvert fin juillet que j’étais enceinte, suite à un échec de ma contraception naturelle que j’utilise depuis presque 5 mois maintenant (l’application Flo qui offre une version avancée de la méthode Ogino). Je ne suis clairement pas la première vu l’existence de l’expression « bébé Ogino » ! Ce n’est jamais facile de se dire qu’on va avorter, même si on est très clair dans le couple que c’est la meilleure solution puisqu’on a déjà des enfants et pas de désir d’en avoir un autre.

Heureusement que j’étais en France à ce moment-là car en Belgique l’avortement est encore inscrit au code pénal, même si dans la réalité il est pratiqué couramment. Quelle hypocrisie ! J’avais quand même beaucoup d’appréhension car on entend toujours parler d’histoires de médecins peu compréhensifs. J’ai préféré du coup aller en milieu hospitalier dans une structure adaptée qui m’a très bien accueillie (à Villeneuve-sur-Lot).

Comme c’était un avortement médicamenteux puisque j’étais à moins de 7 semaines de grossesse, j’ai du prendre des médicaments en 2 prises, et la deuxième fois on m’a prescrit tout un tas d’antidouleurs. Ca m’a fait peur, surtout que d’habitude je ne prends jamais de médicaments de synthèse !

Accompagner un avortement par les plantes et les approches douces

Bref, j’ai décidé d’accompagner mon avortement avec des méthodes plus douces pour que ce soit moins douloureux, aussi bien physiquement que psychiquement.

Voici le protocole que j’ai mis en place et les résultats obtenus :

  • yoga et méditation pendant les 3 premiers jours après la prise du médicament
  • infusions de plantes hormone-like – sauge officinale, d’achillée millefeuille et de trèfle rouge, ces deux plantes permettant une bonne régulation hormonale et de réduire les douleurs menstruelles qui surviennent lors d’un avortement.
  • massage du bas-ventre avec de l’huile essentielle de basilic tropical (réduit les crampes, les douleurs menstruelles, amortit les chocs émotionnels).
  • massage shiatsu qui provoque des contractions utérines – il s’est révélé peu utile car il est plus adapté aux situations d’accouchement que d’avortement.

Je pensais sincèrement que tout cela allait faire de l’effet, mais à part des pertes sanguines similaires à des règles et aucune douleur, il ne s’est rien passé. Au bout de 5 jours, je suis allé faire une échographie de contrôle qui a confirmé que le début d’embryon s’était arrêté d’évoluer mais qu’il n’avait pas été évacué.

Rebelote pour une deuxième prise de médicaments, mais cette fois-ci j’ai juste fait des massages à l’huile essentielle et des infusions de plantes sauvages. Comme je n’avais plus de pertes du tout, je suis retournée au bout de 3 jours et là on m’a annoncé que c’était fini, tout était rentré dans l’ordre. Je n’ai rien senti et rien vu, c’était assez incroyable, alors que mes amies m’avaient prévenue en me disant que ce serait assez douloureux et que cela ne passerait pas inaperçu.

Chaque corps étant différent, ne vous attendez pas nécessairement aux mêmes résultats, mais sachez que cela aide vraiment à se sentir bien dans sa peau pendant ce moment difficile, et que les huiles essentielles et les plantes, ainsi que le yoga, atténuent fortement la douleur et préparent votre corps en douceur à cette situation.

J’espère que ce retour d’expérience vous sera utile. Ce n’était pas drôle d’avorter le jour de son anniversaire mais j’en retire une grande confiance dans mon corps et dans le pouvoir de guérison du corps et de l’âme par les plantes.

N’hésitez pas à me contacter si vous voulez parler de votre propre expérience ou avoir des conseils de santé naturelle par rapport à ce type de situation.

Comments

Be the first to comment.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!