Posted by on 24 décembre 2017

Ma petite soeur est enceinte et je reçois pas mal de questions sur l’usage des huiles essentielles et de l’aromathérapie pendant la grossesse et l’allaitement sur mes comptes Facebook et Instagram, aussi j’avais envie de partager le fruit de mes recherches et de mes expérimentations avec vous, en faisant le plus simple possible.

Je vous ai notamment concocté un petit tableau avec 10 huiles essentielles absolument inoffensives à partir du 4ème mois de grossesse, avec pour chacune ce qu’elle soigne et comment s’en servir. Après ça, vous verrez votre grossesse et votre allaitement d’un autre oeil.

Mais d’abord, place aux 7 précautions à respecter absolument !

7 précautions pour combiner huiles essentielles et grossesse sans stress

Tout d’abord, souvenez-vous que toutes les règles qui s’appliquent à l’usage des huiles essentielles en général s’appliquent aussi pendant la grossesse et l’allaitement : comment les conserver, celles qui se diffusent ou se consomment par voie orale, etc.

Voici 7 précautions supplémentaires si vous êtes enceinte ou allaitante :

  1. Pas d’huiles essentielles pendant les 3 premiers mois de grossesse pour ne pas impacter votre bébé en formation. Même si cette règle n’est pas une règle absolue, c’est une précaution qu’il vaut mieux prendre. Si vous êtes suivie par un aromathérapeute ou un médecin, il se peut que cette règle ne soit pas respectée si la santé de la mère est vraiment en danger.
  2. Pas d’automédication en dehors des quelques huiles essentielles absolument inoffensives à partir du 4ème mois. Si vous suivez le tableau ci-dessous, vous ne courez aucun risque, après avoir bien sûr vérifié que vous n’êtes pas allergique aux huiles essentielles et que vous respectez les doses prescrites.
  3. Pas de prise orale d’huiles essentielles, préférez le massage ou la diffusion.
  4. Ne massez jamais la ceinture abdominale avec des huiles essentielles pendant votre grossesse.
  5. Utilisez toujours les huiles essentielles diluées dans des huiles végétales, ne dépassez pas 6 gouttes d’HE pour 1 cuiller à soupe d’huile végétale.
  6. Evitez les huiles essentielles hormon-like ou oestrogen-like car celles-ci miment les effets de certaines hormones. Bien que pendant la grossesse vous êtes déjà inondée d’hormones, il vaut mieux demander le conseil d’un aromathérapeute ou d’un médecin avant d’utiliser ces huiles.
  7. Préférez les hydrolats aux huiles essentielles pendant la grossesse ou l’allaitement. Les hydrolats sont beaucoup moins concentrés que les huiles essentielles et ils sont tout indiqués en cas de problème chronique ou récurrent (nausées, maux de tête, jambes lourdes, etc.).

Une fois ces précautions prises, vous pouvez maintenant consulter la liste des huiles essentielles inoffensives et trouver le remède à votre mal. Rappelez-vous – c’est temporaire, et le bonheur d’être maman vaut toutes les sciatiques et toutes les vergetures du monde !

10 huiles essentielles inoffensives pendant la grossesse et l’allaitement

Voici un petit tableau qui vous guidera dans votre usage des huiles essentielles lorsque vous êtes enceinte ou allaitante. J’y ai aussi ajouté les problèmes que l’on rencontre les plus souvent pendant cette période-là. Vous pouvez également télécharger le PDF au format A4 pour l’imprimer et l’avoir toujours sous la main !

Si vous voulez en savoir plus sur chacune des huiles essentielles consultez la page que j’ai dédiée à chacune d’entre elles sur mon blog :

Bonne grossesse et bon allaitement ! Profitez bien de ces moments magiques mais pas toujours facile

Références :

 

 

 

Comments

Be the first to comment.

Leave a Reply

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!