Plutôt qu’une liste facile à trouver des plus beaux jardins du monde pour leur pure beauté esthétique, j’ai préféré vous parler de jardins qui ont une vocation écologique ou qui font réfléchir.

Voici donc 10 jardins, certains très connus, d’autres moins, pour vous ouvrir au monde merveilleux et très divers des jardins qui font du bien à la planète :

Si vous pensez qu’un jardin que vous connaissez mérite d’être dans cette liste, proposez-le moi en commentaire. Merci et bonne visite virtuelle !

Royal Botanical Gardens à Kew, Angleterre

D’une superficie de 121 ha regroupant quelque 30 000 espèces et accueillant plus de 2 millions de visiteurs par an, les jardins botaniques royaux de Kew n’ont pas vraiment besoin d’introduction.

Ce jardin botanique cumule les superlatifs, mais c’est pour son travail de recherche en botanique qu’il est sans doute le plus connu. Le 2ème plus grand herbier du monde se trouve à Kew (le premier est à Paris, cocorico !) et son centre de recherche est selon moi le plus respectable en ce moment.

Le travail de Kew pour la conservation de nombreuses espèces en voie de disparition est remarquable et l’on peut citer notamment sa banque de semences. Mais si cela ne suffisait pas, le jardin lui-même est d’une exquise beauté : au fer forgé délicat du Palm House (première verrière construire en fer forgé au monde) se combine des parcs d’inspiration chinoise et japonaise, un arboretum impressionnant et de nombreuses collections très rares. 

Un jardin à l’anglaise pas comme les autres donc !

Plus d’infos sur les jardins royaux botaniques de Kew

Jardin des fraternités ouvrières de Mouscron, Belgique 

Loin d’être un jardin que l’on visite pour le plaisir des yeux, ce jardin ouvrier n’en reste pas moins remarquable par l’idéologie qui l’a créé et les extraordinaires résultats obtenus au fil des ans. 

Imaginez : sur seulement 1800m2 plus de 2000 arbres fruitiers de 1300 variétés différentes, dont plus de 300 sortes de pommes, mais également des centaines de légumes, dont de nombreuses variétés anciennes. Sans arrosage ou presque, sans bêchage ni travail de la terre, la terre de ce jardin contient plus de 3kg de vers de terre par mètre cube !

Né suite aux licenciements de nombreux ouvriers dans les années 70 ce jardin est la preuve que l’autosuffisance alimentaire est possible tout en favorisant la biodiversité. Cet exploit est le fait de Josine et Gilbert Cardon, et s’accompagne aujourd’hui d’une banque de semences forte de plus de 6500 variétés. 

Le travail d’une vie est d’un couple aux valeurs fortes. 

Plus d’infos sur le jardin des fraternités ouvrières de Mouscron

Jardin botanique de Kirstenbosch, Afrique du Sud

Plus grand jardin botanique d’Afrique et situé à Cape Town, le Kirstenbosch est remarquable à plusieurs titres.

D’abord son paysage grandiose, blotti dans une vallée surplombée par Table Moutain d’un côté et la côte rugueuse de l’Atlantique de l’autre. 

Ensuite, son éthique de promouvoir essentiellement des plantes indigènes. A l’époque de sa création en 1913 c’est une idée totalement nouvelle, mais qui a porté ses fruits car la végétation d’Afrique du Sud, particulièrement unique, est maintenant très bien préservée grâce au conservatoire qu’abrite le jardin. 

Enfin, de par sa diversité puisque les jardins permettent de connaître 5 des 6 biomes que l’on trouve en Afrique.

Une visite en Afrique du Sud ? Faites une place au Kirstenbosch, vous ne serez pas déçu. 

Plus d’infos sur le jardin botanique de Kirstenbosch

Jardin zen de Ryoan Ji, Japon

Ce jardin que l’on ne peut observer que d’un côté, est tout à fait unique et bien connu au-delà des frontières du Japon. Jardin de pierres typique du style zen, il offre au visiteur un moment de sérénité contemplative – et ce malgré la foule qui s’y presse en général. 

Exemple classique de kare-sansui ou « paysage sec » ce jardin a cela de particulier qu’il est agencé pour que l’on ne puisse voir à la fois que 14 des 15 pierres qui le composent. On raconte que seul le fait d’atteindre l’illumination permet de voir la 15ème pierre.

C’est un incontournable de toute visite à Kyoto, l’ancienne capitale impériale du Japon. 

Plus d’infos sur le jardin zen de Ryoan-ji

Jardins de Monet à Giverny, France

Les deux jardins de Giverny appartenant autrefois à Monet, le jardin des fleurs et le jardin japonais, permettent d’entrer dans la tête d’un grand artiste peintre tout en se délectant de leur beauté esthétique. 

Leur beauté vient également de leur variation subtile au fil des saisons : chaque moment de l’année apporte à Giverny des surprises visuelles et sensorielles. 

Monet disait de son jardin :  « Tout mon argent passe dans mon jardin », mais aussi : « je suis dans le ravissement. » Nous aussi. Et le plus important est qu’il a fait découvrir en Frane de nombreuses espèces, dont les nénuphars et les lotus. 

Plus d’infos sur les jardins de Monet à Giverny

Jardin des mousses du pavillon d’argent à Kyoto, Japon

On est déjà passé au Japon, mais je ne résiste pas à vous présenter les jardins de mousse typiques du pays et notamment celui du pavillon d’argent à Kyoto de toute beauté. 

Dans ce sanctuaire zen du nom de Ginkakuji, les mousses sont plantées et entretenues avec vénération et une extrême sophistication. Cela donne un paysage un peu surréel aux nuances de vert infinies. Le reste du jardin, de facture plus classique, est à l’image de ce qu’on imagine d’un jardin japonais. Intemporel donc !

Plus d’infos sur le jardin des mousses de Ginkakuji

Jardin des poisons, Etats-Unis, Grande-Bretagne et Suisse

Il y a du mérite à connaître les plantes toxiques car elles sont beaucoup moins nombreuses que les plantes comestibles.

Ces trois jardins vous feront frémir à l’évocation des symptômes que provoque l’ingestion de la moindre de leurs habitantes :

Attention, pour le plaisir des yeux seulement !

Jardin de Majorelle à Marrakech, Maroc

Le jardin de Majorelle a une belle histoire et c’est un superbe exemple d’intégration harmonieuse entre une habitation originale et un jardin tout aussi original. 

De par son inspiration (les oasis et jardins islamiques et hispano-arabes) il vise à la frugalité en terme d’arrosage et à la favorisation de la biodiversité, notamment des oiseaux, en pleine ville.

Le jardin n’est pas extraordinaire par sa flore, mais bien par son ambiance. 

Plus d’infos sur le jardin de Majorelle

La Paz Waterfall Gardens, Costa Rica

Les jardins de Coacheira à la Paz sont un des parcs les plus visités du Costa Rica, et en le voyant on comprend pourquoi, avec ses nombreuses cascades et ses étages débordants de verdure tropicale luxuriante. Il abrite également le plus grand observatoire de papillons au monde. 

On y découvre de nombreux toucans, plus de 26 espèces de colibri et une flore qui semble naturelle alors que la main de l’homme y est pour beaucoup : un bel exemple de coopération pour la biodiversité.

Une expérience de forêt tropicale en relative sécurité à ne pas rater si vous visitez le Costa Rica. 

Plus d’infos sur les jardins de Coacheira à la Paz

Jardin de cactus de Guatiza, Canaries

Pour finir ce tour du monde des jardins qui sont non seulement beaux mais promeuvent la conservation du patrimoine végétal (et parfois animal) local ou international et des valeurs écologiques, partons aux Canaries découvrir le jardin de cactus le plus fourni au monde, avec plus de 4500 espèces représentées.

Dans ce décor grandiose de terre volcanique et de ciel éternellement bleu typique de Lanzarote, les nuances subtiles des cactus ressortent parfaitement. Prévoyez du temps pour découvrir certaines des espèces de cactus les plus étranges au monde. 

Une balade extrêmement photogénique et qui nous rappelle que « jardin » ne rime pas forcément avec « vert ».

Plus d’infos sur le jardin des cactus

Lequel ou lesquels de ces jardins avez-vous déjà visité ?

Laisser une réponse

eighty eight − = eighty seven

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
Minimum 4 characters