La douleur, ce mal qui aggrave toute maladie et nous empêche de guérir sereinement, n’est pas une nécessité. Il existe bien sûr des médicaments aux propriétés antalgiques (= anti-douleur) pour vous soulager, mais un autre moyen tout aussi efficace pour se soigner est d’utiliser des huiles essentielles pures et 100% naturelles, autrement dit de qualité médicale.

Avant de vous présenter ces 10 huiles essentielles et leur pouvoir antalgique, voici une petite explication des différents phénomènes qui provoquent la douleur. Cela vous aidera à mieux choisir l’huile essentielle en fonction de votre pathologie.

Pourquoi j’ai mal?

La douleur a plusieurs causes. Elle peut être liée à une inflammation ou une congestion des tissus, à une contracture musculaire trop importante provoquant des spasmes ou encore à une tension nerveuse qui peut accentuer la sensation de douleur sans raison physiologique apparente.

Les huiles essentielles contiennent des molécules qui ont un effet apaisant sur ces causes de douleur. Les voici avec à chaque fois une ou plusieurs huiles essentielles ayant ces propriétés :

  • anti-inflammatoire antalgique : eucalyptus citronné, lavandin super, gaulthérie couchée
  • relaxant musculaire : romarin camphré
  • antispasmodique neurotrope : hélichryse italienne, ylang-ylang, laurier noble
  • décongestionnant : katafray
  • anesthésiant : menthe des champs ou menthe poivrée
  • rubéfiant : giroflier

Comment utiliser les huiles anti-douleur ?

Selon l’effet recherché et la zone à couvrir, vous allez utiliser une dilution d’huile essentielle différente pour gérer la douleur chez un adulte (chez un enfant, une femme enceinte ou allaitante, des précautions supplémentaires s’imposent, à vérifier pour chaque huile).

Je vous renvoie vers le tableau des dilutions pour différents effets recherchés dans mon article sur le bon dosage des huiles essentielles dans vos préparations.

10 huiles essentielles pour soulager la douleur

Passons maintenant à ces 10 huiles, à leurs propriétés anti-douleur et comment les utiliser au mieux.

  • Eucalyptus citronné (Eucalyptus citriodora)
  • Gaulthérie couchée (Gaultheria procumbens)
  • Giroflier (Eugenia caryophyllus)
  • Hélichryse italienne (Helichrysum italicum)
  • Katafray (Cedrelopsis grevei)
  • Laurier noble (Laurus nobilis)
  • Lavandin super (Lavendula burnatii CLONE super)
  • Menthe des champs (Mentha arvensis)
  • Romarin camphré (Rosmarinus camphorum)
  • Ylang-ylang (Cananga odorata)

 

Eucalyptus citronné (Eucalyptus citriodora)

C’est un antalgique et anti-inflammatoire musculaire, articulaire et cutanée (+++), qui est également hypotensif.

Il est indiqué en cas de :

  • douleur articulaire ou musculaire
  • inflammation articulaire ou musculaire
  • cystite, vaginite
  • piqûre d’insecte
  • angoisse ou anxiété.

Contre-indiquée pure car légèrement irritant et aux femmes enceintes, allaitantes ainsi qu’aux enfants de moins de 6 ans.

En savoir plus sur l’huile essentielle d’eucalyptus citronné

Huile essentielle de gaulthérie couchéeGaulthérie couchée (Gaultheria procumbens)

1ml d’huile essentielle de gaulthérie correspond à 1,4g d’aspirine ! C’est un antalgique et anti-inflammatoire +++, qui est également un puissant antispasmodique, anti-rhumatismal et un stimulant puissant du système lymphatique.

Elle est indiquée en cas de :

  • arthrite, tendinite
  • lumbago
  • rhumatisme
  • arthrose
  • contracture musculaire.

Contre-indiquée pure car dermocaustique et aux femmes enceintes, allaitantes ainsi qu’aux enfants de moins de 6 ans.

En savoir plus sur l’huile essentielle de gaulthérie couchée

Giroflier (Eugenia caryophyllus)

Forte en eugénol, cette molécule utilisée par les dentistes, l’huile essentielle de giroflier est un antibactérien puissant à large spectre (++++), en plus d’être antiviral, antiparasitaire et antifongique. Elle a en outre un effet neurotonique et anesthésiant.

Elle est indiquée en cas de :

  • infection buccale et dentaire
  • inflammation, rhumatisme, arthrite
  • arthrose
  • douleur musculaire
  • accouchement difficile (pour provoquer les contractions)
  • infection urinaire
  • fatigue physique et psychique.

Contre-indiquée pure car dermocaustique et aux femmes enceintes, allaitantes ainsi qu’aux enfants de moins de 6 ans. Toujours diluer à max. 30% car hépatotoxique à fortes doses.

En savoir plus sur l’huile essentielle de giroflier

Huile essentielle d'hélichryseHélichryse italienne (Helichrysum italicum)

L’hélichryse italienne est 1000 fois plus puissante que l’arnica contre les hématomes !

En plus de cet effet majeure, son huile est un antalgique, un anti-inflammatoire, un antispasmodique et un décongestionnant puissants (+++). Une combinaison idéale pour lutter contre la douleur.

Elle est indiquée en cas de :

  • bleus et bosses
  • phlébite
  • arthrite, tendinite, polyarthrite rhumatoïde
  • jambes lourdes.

Contre-indiquée aux personnes suivant un traitement anticoagulant. Ne pas prolonger l’usage chez les bébés, les femmes enceintes et allaitantes. 

En savoir plus sur l’huile essentielle d’hélichryse

Katafray (Cedrelopsis grevei)

Une huile peu connue mais pourtant rudement efficace contre la douleur, notamment en cas de congestion circulatoire. C’est un anti-inflammatoire de premier ordre (++++), un antalgique puissant (+++) qui combine des propriétés antihistaminiques et antiprurigineuses.

Elle est indiquée en cas de :

  • tendinite, arthrite, rhumatisme,
  • arthrose
  • varices, jambes lourdes, oedème, hémorroïdes
  • dermatose inflammatoire.

Aucune contre-indication.

laurier-noble-feuillesLaurier noble (Laurus nobilis)

Antalgique puissant (+++), le laurier noble est également fortement antirhumatismal (+++) et psychactif, ce qui permet au patient de retrouver du courage pour affronter les douleurs lancinantes.

Elle est indiquée en cas de :

  • infection et inflammation buccale
  • rhumatisme, tendinite
  • arthrose
  • grippe
  • perte de contrôle de soi.

Aucune contre-indication aux doses recommandées. 

En savoir plus sur l’huile essentielle de laurier

Lavandin super (Lavendula burnatii CLONE super)

Ce croisement de lavande vraie et de lavande aspic est une huile essentielle intéressante de par ses effets antispasmodique et décontractant musculaire majeurs (+++). Ajoutez à cela qu’elle est hypotensive, cicatrisante et antidouleur (+++) et vous avez une combinaison intéressante pour un certain nombre de pathologiques.

Elle est indiquée en cas de :

  • crampe musculaire ou spasmodique
  • dermatose infectieuse ou allergique (eczéma)
  • insomnie, stress, angoisse
  • escarre, ulcère variqueux, brûlure de 1er degré.

Contre-indiquée pour les femmes enceintes de moins de 5 mois et les enfants de moins de 6 ans (présence de camphre).

Menthe des champs (Mentha arvensis)

Elle contient plus de menthol encore que sa cousine la menthe poivrée, ce qui en fait l’allié de choix pour lutter contre la douleur cutanée ! Le plus puissant antalgique (++++) parmi les huiles essentielles, elle est aussi anticéphalique (+++), décongestionnante (+++) et tonique (+++).

Elle est indiquée en cas de :

  • névralgie
  • douleur dentaire
  • sciatique
  • migraine, céphalée, vomissement
  • eczéma, herpès, prurit
  • colique hépatique, constipation
  • chute de tension.

Contre-indiquée pour les bébés de moins de 3 ans, les femmes enceintes ou allaitantes et les personnes souffrant d’hypertension.

huile essentielle de romarin à cinéoleRomarin camphré (Rosmarinus camphorum)

Le meilleur relaxant musculaire parmi les huiles essentielles (++++), le romarin camphré est également antalgique et anti-inflammatoire. Sans oublier qu’il redonne confiance en soi, ce qui est bien utile quand on affronte la douleur.

Cette huile est indiquée en cas de :

  • contracture musculaire
  • arthrite, rhumatisme
  • arthrose
  • fibromyalgie, lumbago
  • hypertension cérébrale.

Contre-indiquée pour les femmes enceintes ou allaitantes, les enfants de moins de 6 ans et les personnes souffrant de crises d’épilepsie.

En savoir plus sur l’huile essentielle de romarin camphré

huile essentielle d'ylang ylangYlang-ylang (Cananga odorata)

Au-delà de ses propriétés aphrodisiaques et hypotensives, l’ylang-ylang est depuis longtemps connu pour son effet antispasmodique important (+++) et son pouvoir d’équilibrant nerveux (+++). Il est d’ailleurs fréquemment utilisé en soins palliatifs.

Cette huile est indiquée en cas de :

  • douleur sourde et profonde
  • contracture et crampe musculaire
  • tachycardie, hypertension artérielle.

Contre-indiquée pour les femmes enceintes ou allaitantes et les enfants de moins de 6 ans.

En savoir plus sur l’huile essentielle d’ylang-ylang

Quelle huile parmi celles-ci avez-vous déjà utilisé contre la douleur ?

Laisser une réponse

sixty six + = seventy three

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
Minimum 4 characters